• GBS Foundation

Pourquoi faut-il créer une Banque des Femmes en République Démocratique du Congo?



La filiale de BNP Paribas à Hong Kong a invité notre présidente Georgette Biebie Songo à partager son expérience sur la lutte pour la protection et la promotion des droits des femmes dans la région des Grands Lacs, région qui inclue la République démocratique du Congo, le Rwanda, le Burundi et l'Ouganda.


Mama Georgette a expliqué avec sa conviction et sa ferveur habituelles comment cette lutte s'est axée sur deux fronts simultanés, à savoir le front juridique et le front économique.


1 - La lutte sur le front juridique pour les droits des femmes en République Démocratique du Congo.


En 2005, Mama Georgette a été l'un des acteurs majeurs qui a permis l'inclusion de deux articles en faveur des droits des femmes dans la nouvelle Constitution de la République Démocratique du Congo:

  • L'article 14 qui reconnaît le principe de la parité hommes-femmes dans tous les domaines et à tous les niveaux;

  • L'article 15 qui condamne la violence sexuelle faite sur toute personne comme un crime contre l'humanité.

Mama Georgette a également souligné que cette incroyable victoire n'a été possible qu'avec le soutien et la solidarité des hommes congolais, qui représentaient à l'époque près de quatre-vingt-dix pour cent du Congrès. L'un de ces hommes était son mari, monsieur Jean-Claude Biebie, qui était alors un membre très actif du Congrès.


2 - La lutte sur le front économique pour les droits des femmes en République Démocratique du Congo


C'est à partir de 2008 que Mama Georgette constate, affligée, que bien qu'elles soient considérées comme le principal agent économique en République Démocratique du Congo, ce sont les femmes congolaises qui souffrent en première ligne de l'extrême pauvreté qui frappe le pays. Mama Georgette décide alors de se tourner vers l'entrepreneuriat et la micro-finance, en créant notamment une mutuelle d'épargne et de crédit (MEC SOSOLA) dans sa ville natale de Kikwit, ainsi qu'une Mutuelle d’Épargne et de Crédit d’Appuis au Développement de la Femme (MECADF) à Kinshasa.


Les subventions et micro-crédits accordés par ces deux agences ont permis d'impacter profondément la vie de nombreuses femmes. Considérées désormais comme des diamants bruts taillés par leur travail à la base, les femmes congolaises avaient enfin l'opportunité de briller en jouant un rôle à part entière dans la croissance économique de leur communauté.


C'est en particulier l'engagement total de Mama Georgette à cette cause qui lui a valu le prix honorifique 2016 par ONU Femmes, et qui a jeté les bases de la création de la GBS Foundation, avec la très ambitieuse vision de créer un jour la premiere Banque des Femmes en République Démocratique du Congo.




 
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

©2020 par GBS Foundation en République Démocratique du Congo